Conférence : Quand l’image fait mémoire

Déroulé de la conférence :

 

Rencontre Christine Delory-Momberger en conversation avec Gérard Gromer

 

L’image photographique n’est pas le rendu d’une mémoire-objet dont elle serait le reflet : elle est une recherche, une projection, un rêve de mémoire. Le «  passé » auquel ouvre la photographie, ce n’est pas le passé tombé dans le fond inatteignable du temps mais un passé poussé en avant par les images, non pas recréé, mais créé, engendré dans les formes que font advenir les images. Ainsi, dans cette mémoire au présent de l’image, le photographe comme le regardeur peuvent-ils croire (un instant) se donner une histoire.

Gérard Gromer est journaliste, producteur à France Culture et il tient la chronique « États d’alerte » du site « Le sujet dans la Cité » : www.lesujetdanslacite.com 

 

Christine Delory-Momberger est universitaire, essayiste et artiste photographe. Elle mène depuis 2010 un travail photographique sur l’intime, la mémoire, l’histoire personnelle et collective dans lequel elle même dans un geste intuitif photographies personnelles ou anonymes, images d’archives et images récentes. Elle fouille l’image dans une incessante quête, tentant de traverser la fixité de sa surface, d’aller au-delà de l’étale de ce qu’elle montre à voir pour toucher l’enfoui, le profond, l’inouï. De nouvelles images surgissent alors, s’assemblent et forment une histoire incertaine, hantée, tendue d’une violence sourde. Au titre de son intérêt pour le biographique et de sa relation à la photographie, elle est l’auteure de nombreuses publications sur la photographie et intervient régulièrement dans des congrès internationaux. Elle est représentée par l’agence révélateur.

Gérard Gromer est journaliste, producteur à France Culture et il tient la chronique « États d’alerte » du site « Le sujet dans la Cité » : www.lesujetdanslacite.com