Kurbis

studentenheimweh

Portraits intimes de jeunes étudiants européens au seuil de l’autonomie, à Berlin, Paris, Vienne et Barcelone : la grande échelle de la ville vue à travers la petite échelle de la chambre universitaire, entre continuité des itinéraires résidentiels et discontinuités des trajectoires familiales.