Résonance 10

Résonance 10

L’importance du street art, sous la forme de grandes ou petites peintures murales, n’est plus à prouver. Afficher des photos, petites ou grandes, de la même façon, semi-clandestine, en profitant de la liberté de choisir l’endroit de l’accrochage : mur, recoin, colonne, trottoir, arbre etc permet pareillement de s’affranchir des galeries, et autres lieux d’art consacrés et de leur lignes éditoriales ; de s’approcher des passants non avertis. Mais plus encore, la rapidité d’exécution de la photographie, et un coût désormais assez modique même pour les grands tirages, ouvrent la voie à une interaction très spontanée entre l’image et l’endroit où elle est exposée. L’artiste peut donner son point de vue sur la condition urbaine, sans temporiser ni transposer comme quand il expose en galerie. Il dialogue au niveau formel, spatial, social, sentimental, politique ou symbolique selon la réaction que lui provoque un environnement citadin précis, au quotidien. Le support et la surface d’exposition deviennent pleinement signifiants.

 

Artistes exposés :

Sylvie Anahory
Shiraz Bazin-Moussi
Saïda Berbour
Nadia Boukouti
Anne-Dominique Boulle
Clarisse Clozier
David Dahan
Nagin Daneshvar-Malevergne
Alice de Fornel
Livia Dudouit
Laura Foglia
Anne-Marie Hafs
Sophie Harasse
Isabelle Otto
Pierre Jarrige
Laurence Lebon
Nathalie Llinares
Patricia Moribe
Juliet Rabier
Pauline Ruffiot
Patrick Koumarianos et Judith Sylva
Diane Toubert
Gwennaëlle Wit