Blossfeldt Karl

Histoires Naturelles

En présentant les oeuvres de ce grand photographe du début du 20ème siècle, la Galerie Miranda et la Galerie Michael Hoppen située à Londres rendent hommage à la beauté de la nature, thème au coeur des questionnements d’aujourd’hui. La Galerie Miranda présentera des photogravures première édition des plantes et des fleurs de Karl Blossfeldt lors de cette exposition Histoires Naturelles, aux côtés des photographies de Charles Jones.

 

Karl Blossfeldt (1865-1932, Allemagne) a fait des études en sculpture avant de travailler dans une fonderie où les feuilles l’inspirait déjà pour décorer ses productions. Inscrit à l’école d’art à Berlin, il a entrepris une étude des plantes communes locales destinée à servir de référence de l’ornementation de 1890 à 1896 mais le projet a surtout révélé son talent et sa passion pour la photographie. D’une grande modernité, les photographies de Karl Blossfeldt interpellent aujourd’hui comme en son temps, au moment de leur publication dans ses deux livres majeurs : Urformen der Kunst (‘Des formes originelles de l’art’), 1929 et Wundergarten der Natur (‘Le jardin enchanté de la nature’), 1932. C’est sans doute la maîtrise technique qu’il a développée, née de son invention d’un appareil macrophotographique qui rend si exquis le travail de Blossfeldt : les gros plans révèlent les formes et les symétries insoupçonnées des plantes. Blossfeldt concevait son travail comme un outil pédagogique et une source d’inspiration pour des artistes, sculpteurs et architectes. L’étude des formes naturelles lui paraissait indispensable pour l’avenir de l’art contemporain.