Branchet Jean-Marc

Paris aux mille facettes

Ces photos ont toutes un point commun : elles sont prises à travers des vitres, de sorte qu’elles montrent de multiples facettes de Paris, superposent des réalités différentes : rue-vitrine ; intérieur-extérieur. La vitre déforme la réalité pour nous en donner une vue plus complexe et plus profonde. S’y confondent pêle-mêle, l’anonymat, la solitude, la consommation, l’étincelant, l’errance… dans ce Paris à la fois ville-musée, lieu de surconsommation et lieu de passage pour touristes pressés. L’humain a-t-il encore une place ou bien n’est-il plus que l’ombre de lui-même ?