Gorin Jérôme

Les années 80

Les Années 80, c’est une série de portraits de personnes âgées de 80 ans ou plus, chez elles, dans la plus grande simplicité possible. Ces portraits sont accompagnés d’une photo d’illustration du lieu où la prise de vue a été effectuée dans le but de composer un diptyque.

Ce n’est pas un exercice forcément facile pour elles, pas forcément facile pour le photographe… Il faut se faire accepter, s’immiscer quelques instants dans le quotidien de son modèle sans prendre trop de place, sans faire trop de bruit. On parle de sa vie, de sa famille, des souvenirs, du temps qu’il fait. Et puis quand la confiance s’est installée, c’est le moment de faire le portrait, cinq photos tout au plus, avant que le naturel ne disparaisse, que la gêne ne se fasse trop pesante. Alors on reprend la conversation là où elle avait été interrompue, en se disant qu’on regardera avec plaisir le résultat  lors de la prochaine rencontre, comme si le temps qui passe n’avait aucune importance.

 

Photographe indépendant depuis 20 ans, Jérôme Gorin a reçu une formation très axée sur le traitement argentique et réalise beaucoup de ses projets personnels et commandes en suivant ce procédé, principalement au moyen-format. Après de nombreux assistanats dans les domaines de la décoration et de la mode, et des premières commandes en studio, sa préférence va vers le portrait, domaine qu’il développe à travers divers reportages et en studio. Étant très attaché à l’humain dans sa démarche, il réalise des reportages depuis quatorze ans pour l’association « À Chacun son Everest » qui propose à des enfants et femmes sortis de leur combat face au cancer de reprendre confiance à travers des activités en montagne.

 


Jérôme Gorin a participé à l’édition 2017 des Rencontres Photographiques du 10e.