Collectif Kurbis

Le Paris(s) des migrants

En 2015-2016, au plus fort de la crise migratoire, Emmaüs Solidarité a aménagé deux lieux d’hébergement aux portes de Paris pour répondre à une situation d’urgence exceptionnelle.

Le centre humanitaire Paris-Nord, aujourd’hui fermé, a accueilli jusqu’à 400 hommes par jour entre novembre 2016 et mars 2018, pour des séjours courts de 5 à 10 jours.

Le centre d’urgence Paris-Ivry, ouvert depuis 2017, héberge les publics vulnérables, 350 places pour familles et femmes isolées, pour des séjours longs de 6 à 36 mois.

La série documente l’appropriation par les migrants de ces espaces de vie et cherche à visualiser les marques de ces nouvelles domesticités, à travers les différentes formes d’aménagements.

 

Le collectif Kurbis (10 membres, dont Patricia Laval et Felix Barajas) a pour objectif de renforcer le lien entre le citoyen et la ville, à la croisée de la sensibilisation urbaine et de la représentation sociale. Né en 2015, d’un constat sur le manque d’adéquation entre la population et son habitation, le collectif s’est structuré autour de l’idée d’une confrontation entre architecte et résident, dans l’intention de faire trace des attentes des usagers. Son action porte sur la construction d’images à forte valeur narrative, à travers des dispositifs photographiques adaptés aux différents contextes domestiques.

 


Le Collectif Kurbis a participé à l’édition 2017 des Rencontres Photographiques du 10e.