Melzi Lívia

Née en 1985, Lívia Melzi est océanographe de formation, elle a un Master de Photographie et d’Art Contemporain de l’Université Paris VIII et a été artiste résidente à l’ENSP.  Sa pratique se concentre sur le terrain de l’archive, de la mémoire et de la construction de l’identité brésilienne à partir d’images documentaires réalisées par les Européens.
De São Paulo à Arles, en passant par Paris, Lívia Melzi cherche à  interroger, par le moyen de la photographie, les mécanismes de dominations à l’œuvre dans la production, conservation et circulation des images. En 2021, Lívia Melzi exposera son travail au Salon de Montrouge et à FUNARTE, à Brasília.  Elle participera aussi à la résidence artistique LABVERDE, en  Amazonie, pour continuer sa recherche sur les manteaux Tupinambás.

Étude pour un monument Tupinamba

Cette série commence en 2016 au Musée de Rixheim, lorsque Lívia Melzi tombe sur un papier peint du XVIIe siècle intitulé « Brésil » montrant un paysage tropical typique de l’imaginaire colonial. Elle commence alors un intense travail d’archivage d’images naturalistes conservées dans les réserves de grandes institutions françaises et conserve systématiquement ses échanges avec les conservateurs telles des preuves d’une « barrière d’accès » aux documents recherchés. Parallèlement, elle crée une archive photographique de six manteaux Tupinambá (une tribu amérindienne brésilienne) en plumes d’ibis conservés dans des musées européens. Ces manteaux ont été volés à partir du XVIe par les Européens et servaient de parures guerrières lors des cérémonies anthropophages.  Lívia met alors en place un protocole de travail précis qui consiste à conserver les demandes, les documents signés, les autorisations pour accéder à ces objets sacrés, mais aussi à photographier les archives des institutions qui les conservent afin de témoigner de l’évolution du regard sur ces manteaux et des différents supports photographiques utilisés pour les documenter. L’artiste questionne ici profondément les pouvoirs et les enjeux de l’identité brésilienne, et sa quête de mémoire relie le passé, le présent, pour un avenir plus juste.

Informations pratiques

Jardin Villemin

6 Rue des Récollets
75010
Paris

Jardin Villemin

Adresse :

6 Rue des Récollets
75010
Paris

Horaires :

Tous les jours

Transports :

Métro
- Gare de l'Est - M°4 / M°5 / M°7

Bus
38, 39, 46, 47, 56

Velib
- Station 10015, 46 rue Lucien Sampaix
- Station 10016, 29 rue des Récollets
- Station 10023, 1 avenue de Verdun

Accès handicapé : Oui