Rebotier Clarisse

Hic et Nunc

Cette série photographique engagée, qui met en scène des personnes réfugiées sur la symbolique esplanade des droits de l’Homme, est un plaidoyer pour la solidarité. Exposée au Musée de l’Homme à l’occasion de l’anniversaire du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, Clarisse Rebotier y aborde un phénomène social d’actualité : l’accueil et l’intégration des personnes immigrées en France. Fidèle à son engagement pour les libertés, la photographe met à nouveau en oeuvre sa création fondée sur les paradoxes pour dénoncer les injustices qui la révoltent.

 

Enfant,  Clarisse Rebotier observait, fascinée, son grand-père lire et calligraphier en arabe et en hébreu, et longtemps, elle a cru qu’elle était arabe elle aussi… Mais un jour, elle a compris qu’elle était en réalité la petite-fille d’un Français né en Tunisie. Elle n’était donc pas officiellement arabe ! Ce fut pour elle une révolution identitaire déterminante dans sa vie. Inspiré par le multiculturalisme grâce à des études universitaires en littérature, philosophie et langues dont l’arabe ainsi que ses voyages au Maghreb et au Moyen-Orient, Clarisse Rebotier aborde le rapport à l’autre et met en lumière l’identité de chaque individu.