Rodriguez Juan

Bar Andalucía

Dès le début du XIXème siècle, l’Andalousie n’a cessé d’attirer voyageurs et touristes. Après l’avoir photographiée au cours des années 2010, Juan Rodriguez propose avec sa série Bar Andalucía son premier regard sur cette région méridionale espagnole à la fois graphique et lumineuse.

Pourtant, avec une trame narrative fondée sur des formes géométriques, des palmiers et des situations insolites, on redécouvre une Andalousie mystérieuse, sans présence humaine, figée, comme non touchée par le passage du temps, moins folklorique et moins exubérante que la carte postale habituelle.

Ce contraste est renforcé par les accidents inhérents à la photographie argentique et au choix des pellicules.

 

Photographe parisien, Juan Rodriguez s’intéresse aux zones secondaires ou abandonnées du bassin méditerranéen, des villes, et du continent américain. Son regard, poétique et documentaire, s’appuie sur un langage alliant géométrie et insolite