Sauzion Coline

L'invisible

Partout sur le territoire français poussent lotissements, routes, centres commerciaux, complexes de loisirs et autres ZAC. Les villes ne cessent de s’agrandir, grignotant à leurs périphéries les derniers espaces agricoles. Qui peut affirmer qu’il a vu des terres agricoles disparaître sous ses yeux ? Qui voit réellement ces constructions de béton qui apparaissent ça et là sur nos territoires comme les parties d’un phénomène plus global et d’ampleur considérable ? À quel moment voit-on ou ne voit-pas ce qui se joue sous notre regard ? Alors même que la bétonnisation des terres agricoles se réalise au vu et su de tous et ce à un rythme soutenu, tout se passe comme si cela échappait à notre vue.

Le dispositif photographique proposé ici souhaite attirer le regard vers cette réalité difficilement palpable et pourtant au cœur du devenir de nos sociétés. Cette dynamique d’artificialisation des terres modifie en effet durablement et irréversiblement nos territoires. Irréversiblement car la nature a besoin de milliers d’années pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.