Zeidman Manon

La prose du transilien

Il y a les grands et les petits voyages : les voyages d’exception et les trajets quotidiens.

Il y a le Transsibérien et aussi le transilien, l’un avec un “T” Majuscule et l’autre avec un “t” minuscule.

La prose du transilien relate le voyage que Manon Zeidman fait chaque matin pour rejoindre la Médiathèque Blaise Cendrars dans laquelle elle travaille faisant écho à « La prose du Transsibérien », écrite par le poète.

Pendant deux ans, la banlieue parisienne se déroule au fil du temps et des saisons, vue au travers des vitres du train qui la traverse comme une ligne de vie.

Cette série est présentée en diaporama, à l’image de la vitesse du train qui passe et qui nous permet juste d’entr’apercevoir un lieu l’espace d’un instant, sans pause ni retour en arrière possible.

Elle est accompagnée d’un texte poétique écrit par MZ qui se déroule en même temps que les images.

 

Insatiable curieuse ou photographe infatigable, Manon Zeidman ne quitte jamais son appareil photo qu’elle trimballe partout depuis l’enfance. Les clichés sont saisis au vol, dans la rue, la voiture, le bus, le train ou le métro… Ainsi sont nés de nombreuses séries ou carnets photographiques et littéraires.